Aménagement des espaces éducatifs
Classe de demain

Éducation

[SAGA]: Episode #3 - On passe à l'action !

31 juillet 2018
Nouvelles classes

Précédemment dans la Saga Elancourt

Sous l’impulsion de Bouge ta Cl@sse, une équipe se constitue à Élancourt (78) autour d’un projet de réaménagement des espaces éducatifs de l’École de la Commanderie. La Ville, la Délégation au Numérique Éducatif (DANE), la Circonscription du 1er degré, l’équipe pédagogique de l’établissement et la Société Manutan Collectivités dessinent ensemble des classes destinées à accueillir des méthodes pédagogiques innovantes. Après la naissance (Episode #1) puis l’évocation du point de départ de ce projet (Episode #2), nous voici arrivés au moment décisif : le passage à l’action.

Les principes directeurs

3 principes ont régi ce projet, de sa conception à sa mise en œuvre :

  • organiser des espaces par zones
  • jouer avec des postures physiques
  • permettre l’appropriation des lieux

Le périmètre : 2 salles

Ce sont 2 salles de l’École de la Commanderie qui vont être réorganisées / réaménagées :

  • La salle de microinformatique n’avait plus de raison d’être une fois les enfants équipés de tablettes. Les enseignantes y avaient donc créé une salle dit « collaborative » destinée à l'ensemble des classes de l’école ;
  • La classe Pascale SELLIN, Directrice de l’école : 45 m2 pour accueillir une trentaine d’élèves avec chacun une table et une chaise.

Les transformations

La salle collaborative devient plus centrale

Tout commence par un « échange standard » entre les deux pièces ; ainsi, la salle collaborative, sera située de manière plus centrale entre les différentes classes, favorisant ainsi une utilisation par tous les enseignants.

Interactivité dans la salle de classe…

La nouvelle salle de classe de Pascale SELLIN prend forme à l’issue d’une profonde réorganisation. « Tout d'abord le tableau traditionnel du professeur a été remplacé par 2 murs en plexiglas. De tableau « de la maîtresse », il devient le tableau de tous, ouvert à une activité participative… ces tableaux mesurent environ 3 m x 2m chacun. » explique Bertrand Chavanel, Manutan Collectivités, qui poursuit : « Ensuite nous avons décidé de ne pas installer le vidéoprojecteur en position centrale mais de l'orienter vers l'un de ces 2 tableaux. De fait l'outil interactif devient plus contextuel, tout n’est plus centré autour de lui.  

Enfin, d'autres tableaux sur roulettes ont été installés, ils forment des doubles murs d’écriture mobiles, qui peuvent être utilisés comme séparation entre des groupes.  Ils permettent de travailler en ateliers. Et puis, c'est important, les élèves ont le pouvoir de les déplacer.  C'est très important parce qu’ils donnent aux enfants une emprise qu'ils n'avaient pas sur l'organisation de l'espace de leur classe. »

La règle des classes « traditionnelles » : 1 élève = 1 bureau = 1 chaise… n’est plus !
Il n’y a plus que 15 de ces places assises. …c’est l’un des multiples changements auxquels petits et grands ont dû s’acclimater, (comme nous le verrons dans l’épisode suivant de la saga !). De fait, plusieurs postures sont possibles comme l’indique  Pascale Sellin : « dans ma classe il y a 2 vélos bureau, des tipis, un canapé, des poufs, iMO-Learn ».

Ouverture et lumière en salle collaborative

Quant à la nouvelle salle collaborative, elle est également transformée, comme le précise Bertrand Chavanel « La salle collaborative doit être vue depuis la salle de classe : elle va être un lieu où les élèves se déplacent librement. Or, il était impossible pour des raisons techniques d'avoir une surface complètement vitrée ; nous avons donc proposé 5 grands hublots sur le mur porteur.  D’une part, cela apporte de la lumière, d'autre part les enfants ne se sentent plus enfermés : on a une ouverture visuelle qui change tout au niveau de la perception. C'est là une illustration de la prise en compte du bien-être des élèves, de leur autonomisation et de leur plaisir d'apprendre. »

Pascale Sellin avait à cœur de favoriser le travail en groupe : « dans la salle collaborative il y a maintenant 2 pergolas : une avec un canapé et une avec une table ».

Et comme il a fallu gagner de la place, des casiers sont positionnés à l’extérieur de la classe pour accueillir notamment les cartables.

Les nouveaux espaces de l’Ecole de la Commanderie ont maintenant pris forme. Ils ont été inaugurés le 22 mai en présence de toutes les parties prenantes du projet.

Dans le prochain épisode, nous évoquerons les premiers pas des petits et des grands, dans ce nouveau décor…

Laisser un commentaire
{{totalComments}} commentaires
Array
Auteur : Catherine

Chargée de communication

#Sportive #Impliquée #Curieuse

Commentaires ({{totalComments}})

  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Laissez un commentaire