Aménagement des espaces éducatifs
Classe de demain

Maternelle

A la découverte de l'école Fuji, une école atypique !

5 juin 2018
Nouvelles classes

Une école maternelle où les enfants courent en cercles… sur un toit ovale traversé par 3 arbres centenaires ! Vous êtes à l’Ecole Fuji, à 40 km de Tokyo, un bâtiment dont la rénovation, en 2007, a donné naissance à un bâtiment atypique qui traduit non seulement un parti-pris architectural et esthétique, mais surtout la vision du monde de ses concepteurs.

Un toit ovale où l’on peut courir à loisir !

Comme tous les parents, les architectes Takaharu et Yui Tezuka ont vu leurs enfants courir inlassablement autour d’un arbre, d’une table, ou autre…

Conçue pour accueillir 500 enfants, l’Ecole Fuji s’étend sur un peu plus de 1300 m2. Elle est le fruit de la collaboration entre un directeur artistique très en vue au Japon : Kashiwa Sato et un couple d’architectes Takaharu et Yui Tezuka.

Leur interprétation ? La manifestation d’un instinct naturel de jeune animal, comme lorsqu’un chaton tourne sur lui-même en essayant d’attraper sa queue. Un instinct auquel ils ont voulu donner libre cours dans le projet de l’école Fuji, avec ce toit d’une circonférence de 183 m qui offre une gigantesque aire de jeu aux enfants.  Mais attention : qui dit courir sur le toit dit… sécurité, avec toute la protection d’un garde-corps certes aérien, mais efficace ! Défoulement maximal garanti ! Et lorsque les petites jambes sont fatiguées, descente par le toboggan, direction la classe ! La concentration des élèves y gagne, les architectes Takaharu et Tezuka, à l’origine du projet, en sont convaincus !  

Tout – ou presque - est ouvert !

L’ouverture est le maître-mot.

Ouverture sur le monde extérieur, pour permettre à chacun de rester connecté à la nature. Ouverture à l’air et à la lumière, grâce à un jeu de baies vitrées coulissantes. Pas de classes séparées et cloisonnées par des murs, tout au plus du mobilier marque une limite poreuse entre les différents groupes. Et pour cause : les enfants ne sont pas tenus de rester dans une seule classe : ils peuvent circuler librement pour écouter tout à tour chacun des enseignants de l’école. En multipliant les sources d’apprentissage, l’esprit s’ouvre davantage : une même réalité peut être appréhendée selon plusieurs angles différents…L’architecte reconnait une autre vertu à ces espaces ouverts et lumineux : celle de pacifier les esprits, car, dit-il, les espaces cloisonnés rendent nerveux !

On grimpe aux arbres et on joue avec l’eau !

En 3 endroits, le toit de l’école laisse place à …. un arbre de 25 m qui regarde les élèves du haut de son âge vénérable ! Un formidable terrain de jeu pour les enfants, sécurisé par des filets. Parce que, à l’école Fuji, oui, les élèves ont le droit de grimper aux arbres ! Quelle meilleure communion avec la Nature ?

Les multiples fontaines à eau permettent aux enfants de se laver les mains, et sur un mode un peu plus ludique, d’inventer toutes sortes de jeux aquatiques comme par exemple remplir ses bottes de pluie ou s’asperger mutuellement !

Pour Takaharu et Yui Tezuka, il est vain de surprotéger les enfants pour leur épargner la moindre blessure : ce sont les petits bobos qui font grandir ! On ne s’étonnera donc pas que cette école pratique la méthode Montessori !  Elle est actuellement la seule dans ce cas au Japon !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Crédit Photo @Akiko Arai

Laisser un commentaire
{{totalComments}} commentaires
Array
Auteur : Nicolas

Architecte d'intérieur

#Rigoureux #À l'écoute #Créatif

Commentaires ({{totalComments}})

  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Laissez un commentaire