Aménagement des espaces éducatifs
Classe de demain

Primaire

Déconfinement : à quoi ressemble l’école post-covid ?

26 mai 2020

Depuis la mi-mai, les écoliers ont commencé à retrouver le chemin de leur classe malgré la crise sanitaire. Dans ce contexte inédit, des professeurs ont innové afin de respecter les mesures gouvernementales tout en donnant le sourire à leurs élèves. À la suite, un aperçu en images de ces changements encore inimaginables il y a quelques mois, et repérés sur Instagram.   

1/ Respecter la distanciation sociale

La physionomie des salles n’est plus la même. Alors que de nombreuses classes avaient opté pour un aménagement flexible afin de favoriser les échanges et l’entraide entre les élèves, la crise sanitaire bouscule la disposition des espaces de travail. Les autobus et les îlots ont été remplacés par des bureaux et chaises individuels placés à au moins 4 m2 de distance. Première difficulté de taille pour les enseignants : maintenir la cohésion du groupe. Le suivi personnalisé de chaque élève risque également de souffrir de ces nouvelles contraintes. Pour beaucoup d’enseignants, il s’agit d’une déception, mais la volonté de construire l’école de demain est bien présente dans les commentaires des posts.

Source : Instagram lexy_6dt

2/ Simplifier les déplacements

Autre nouveauté : les marquages au sol dans les classes. Ils sont une façon simple d’habituer les enfants à se déplacer de façon coordonnée afin d’éviter les contacts et les regroupements. Dans cette classe, on observe par exemple que chaque enfant dispose d’un espace individuel indiqué par un marquage bleu. Le sens de circulation au sein de l’espace est indiqué en blanc. Des étagères servent de séparations entre les tables. L’élève peut se repérer en un coup d’œil.

Source : Compte Instagram @maitressmareen

Les espaces extérieurs sont aussi concernés par les mesures de sécurité ! À Saint-Étienne, une directrice d’école a fait appel à un street artiste pour représenter le chemin à respecter dans la cour de récréation. Sur une cinquantaine de mètres, l’artiste a dessiné un jeu de l’oie reliant l’entrée du portail de l’école aux portes des salles de classes. Les cases permettent ainsi de respecter la distance d’un mètre cinquante imposée entre chaque élève et d’apprendre à compter. Un jeu ludique et utile.

Source : Compte Instagram @oakoak_street_art

3/ À chacun son matériel !

Pendant encore quelques mois, le partage n’est plus recommandé, il est même proscrit ! Pour leur sécurité, les élèves disposent de leur matériel, placé sur leur table, dans une boîte individuelle. Ils apportent par ailleurs leurs propres stylos et cahiers. Dans cette classe, ils disposent même d’un cerceau afin de matérialiser la distance à respecter quand ils se lèvent. Dans d’autres classes, les espaces de rangement partagés ont été condamnés. Aucune tentation possible !  

Source : Compte Instagram @tablettesetpirouettes

Source : Compte Instagram @touche_pas_a_ma_ma

4/ Place aux nouveaux rituels

On l’aura compris, la classe n’a plus du tout la même allure ! Et les usages changent pour intégrer les gestes barrières. Le lavage des mains régulier est instauré à plusieurs moments-clés de la journée : arrivée à l’école, entrée en récréation, sortie de récréation ou à l’entrée de la cantine. Pour rester ludique, un professeur propose de réciter l’alphabet pendant 20 secondes tout en frottant bien ses mains avec du savon !

Source : Compte Instagram @laclassecreative

 

Source : Compte Instagram @ulis_and_co

Pour tous les enseignants, cette période représente un défi à relever. Bon courage à tous !

Laisser un commentaire
{{totalComments}} commentaires
Vous allez aimer aussi...

Commentaires ({{totalComments}})

  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Laissez un commentaire