Aménagement des espaces éducatifs
Classe de demain

Primaire

Feng shui : la méthode fait ses preuves à l’école

11 janvier 2021
Témoignages

Depuis la rentrée de septembre 2019, Noémie Jan, directrice et enseignante en maternelle de l’école Diwan à Questembert, en Bretagne, accueille les petits dans une classe réaménagée selon les principes du feng shui. Pour apporter harmonie et chaleur au bâtiment, elle a reçu les précieux conseils de Julie Cochet Moriceau, bioénergéticienne de la société L’Écholorieuse.

Pour sa première rentrée comme directrice d’école et institutrice titulaire, Noémie Jan a voulu offrir un nouveau décor au bâtiment d’accueil des maternelles. « L’école est constituée de préfabriqués en métal et dans la classe de maternelle les murs étaient gris-beige. Je voulais donc apporter un peu de chaleur à l’espace, raconte la jeune institutrice. Il s’agissait aussi d’avoir une classe en cohérence avec mon approche pédagogique notamment basée sur la méthode Montessori, peu encombrée, propice à l’apprentissage et au bien-être des enfants ».

Hyperesthésique, et donc très sensible aux couleurs criardes, bruits stridents ou encore aux lumières agressives, Noémie Jan imaginait aussi un lieu qu’elle puisse aisément s’approprier pour travailler de manière apaisée avec les petits. Elle souhaitait également privilégier les matières naturelles telles que le bois pour leur aspect et leur sensorialité apaisante.

« Les élèves sont très sensibles à leur environnement. Quand j’ai demandé à l’association de parents d’élèves, propriétaire de l’école, si je pouvais repeindre, sa directrice m’a parlé d’une future maman de l’établissement qui s’était proposée pour apporter ses conseils en matière d’aménagement feng shui et de géobiologie, poursuit l’enseignante. C’était le timing parfait ! ».

De la théorie à la pratique

Bioénergéticienne, Julie Cochet Moriceau est donc venue à sa rencontre, en août 2019, pour faire connaissance avec le lieu, les énergies qu’il dégageait et comprendre les attentes de Noémie Jan. « L’idée est de sentir comment le lieu s’exprime, s’il y a des endroits affaiblis ou au contraire d’autres qui viennent soutenir les utilisateurs. Et bien sûr il faut s’attarder sur le ressenti des occupants et leurs besoins, précise-elle. J’ai donc beaucoup échangé avec Noémie et étudié l’espace avant de lui préconiser des aménagements et des décorations ».

Art ancestral chinois, le feng shui réunit plusieurs grilles de lecture de l’espace. Il s’appuie d’abord sur la circulation de l’énergie dans l’espace et une vision découpée en 9 sous-secteurs d’une bâtisse. « Chaque sous-secteur va correspondre à des domaines de la vie. A l’est, on va par exemple retrouver la famille, la santé et la vitalité ; au nord-ouest, l’autorité, la justice, les soutiens ; au nord-est, on retrouvera plutôt la relation à soi ; et au sud-est l’abondance », explique la bioénergéticienne. La manière dont l’espace est investi, sa décoration, son mobilier, ses couleurs ou les matières entrent également dans la balance. La géobiologie aussi, c’est-à-dire la présence d’eau ou d’ondes wifi autour des lieux. Tout comme les 5 éléments que sont le métal, l’eau, le bois, le feu et la terre. L'air étant le « Chi », l'énergie, omniprésent, il n'est pas considéré comme un élément. « C’est vraiment en croisant toutes ces grilles de lecture qu’on va pouvoir comprendre ce qui se passe et être en mesure de proposer des actions pertinentes pour construire une harmonie sur le long terme », insiste l’experte.

Mais en pratique, la méthode feng shui ne requiert pas toujours de grands chambardements. « Julie m’a par exemple conseillé de placer une image derrière mon bureau pour me soutenir dans mes nouvelles responsabilités de directrice et d’institutrice titulaire, souligne Noémie Jan. J’ai donc choisi l’image d’un arbre qui m’inspire la robustesse et la sécurité. Inconsciemment, cela me rassure ».

Noémie avait déjà fait ou pensé des ajustements avec intuition. Elle avait notamment choisi un rose poudré pour repeindre un mur de la salle de classe. « Un choix que j’ai appuyé car cela venait tempérer l’omniprésence du métal et apaiser l’atmosphère. En s’appuyant sur la méthode Montessori, elle avait également bien investi l’espace au sol et permis une bonne circulation, pour éviter gêne et agacement, ajoute Julie Cochet Moriceau. J’ai simplement conseillé d’investir davantage les murs et le plafond et de venir renforcer la fonction de soutien de l’espace calme qu’elle avait aménagé ».

Un cocon pour bien apprendre

Aujourd’hui, les dessins des élèves sont donc accrochés dans le secteur ouest pour renforcer la créativité et la concrétisation des projets. Des pampilles de lustre tombent du plafond pour refléter la lumière. Toutes les pendules sont remises à l’heure. Et un tipi permet aux enfants d’aller s’isoler pour retrouver leur sérénité ou se reposer.

« Je me sens vraiment très bien dans cet espace réaménagé. Et mes élèves sont très apaisés dans la classe. Certes j’adopte une approche bienveillante et cadrante, mais je pense que le nouvel environnement de la classe joue beaucoup aussi. Et cela a seulement demandé des petits ajustements. C’est très accessible », confie encore l’institutrice.

« C’est du bon sens finalement, confirme la bioénergéticienne. Associé à une écoute de notre sensibilité, cela va donner de bonnes indications sur la façon dont on ressent le lieu et les manières d’améliorer nos interactions avec. Si je devais donner des premiers conseils aux enseignants intéressés par la méthode feng shui, je dirais que tout commence par la communication et la clarté de nos intentions. Je conseillerai aussi de débarrasser l’espace d’objets ou meubles qui sont cassés, ou vous agacent par exemple. Ensuite, c’est du cas par cas ».

Retrouvez ici, les différentes assises possibles à adopter en classe

Laisser un commentaire
{{totalComments}} commentaires
Vous allez aimer aussi...

Commentaires ({{totalComments}})

  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Laissez un commentaire